Le parc de Choisy fête ses 80 ans

espaces vertsLe parc de Choisy est un des plus vastes et des plus anciens jardins publics du 13e. Il a été aménagé en 1937, sur un terrain occupé auparavant par une usine qui fabriquait du gaz d’éclairage. Sur ce même terrain, à la même date, a été construit par Edouard Crevel, architecte de la Ville de Paris, l’Institut dentaire George-Eastman. L’Institut domine le parc dans lequel il est complètement intégré. De l’autre côté du square, a été édifié toujours sur la même parcelle le lycée Claude-Monet, dont la construction n’a été achevée qu’en 1955.

Roger Lardat, qui a dessiné le parc, s’est inspiré de l’art nouveau : classicisme du plan en croix, avec au centre un bassin, édicules, végétation variée et composée.  Blotti  entre les tours et les barres des Olympiades et celles du centre Italie, le parc de Choisy offre une respiration appréciable dans un tissu urbain particulièrement dense. On y trouve une belle végétation, c’est un jardin de proximité, un lieu de détente et un point de rencontre. Il est bien entretenu par une équipe de jardiniers très actifs.

Au fil des années, la composition d’origine a été conservée mais les équipements ont été diversifiés et modernisés pour répondre à l’évolution des besoins d’un public varié : habitants, lycéens de Claude-Monet, étudiants, travailleurs. Les usages du parc sont multiples : certains le traversent rapidement, d’autres s’y promènent ou s’y posent, à la recherche de verdure et de calme. La pelouse centrale, aujourd’hui libre d’accès, accueille de nombreux jeunes venus s’y détendre, s’y restaurer, converser. Les bancs et la buvette sont d’autres étapes pour les promeneurs, les lecteurs ou les amateurs de nature et de calme. Les petits fréquentent les aires de jeux, le manège, Guignol ; les plus grands utilisent la piste de rollers, la table de ping-pong, le baby-foot, le terrain de basket. Un jardin partagé propose un lopin de terre aux riverains. Le théâtre de verdure est le lieu où se déroulent des fêtes et des manifestations culturelles, qui attirent un public plus large. Enfin le parc est un lieu de mémoire avec l’évocation de la Révolution française et l’hommage aux victimes  de violences (enfants juifs, Rwanda).

IMG_0089

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *